Vous n’êtes pas connecté.

Dear visitor, welcome to Forums - Légende : La Guerre des Dragons. If this is your first visit here, please read the Help. It explains in detail how this page works. To use all features of this page, you should consider registering. Please use the registration form, to register here or read more information about the registration process. If you are already registered, please login here.

Jarkan

Gardien Humain

  • "Jarkan" started this thread

Messages: 279

Localisation: La cabane du pêcheur

  • Envoyer un message privé

1

vendredi 10 janvier 2014, 17:33

Les personnages de Féo

Bakhacha

« C’est Bakhacha! » beuglèrent une multitude d’humains. Elle vient combattre à nos côtés. Entendant l’appel malgré le vacarme des centaines hommes reprirent le cri de ralliement.
- Bakhacha! Bakhacha!

La mine sombre, la guerrière se frayait à coups d’épée un chemin à travers les lignes arrière de l’armée Gung. A travers la fumée épaisse, elle regarda au loin là où se déroulait l’essentiel de la bataille. Submergées par un raz de marée de Gungs, les pauvres humains reculaient dangereusement vers leur camp de base. Les fanatiques de l’armée du Chaos évoquaient, comme la légende le prétendait, une déferlante de mort, de haine et de violence.
Des officiers accoururent à la rencontre du capitaine, la joie de la voir nettement atténué par le désastre en cours. A bout de nerf à force d’entendre des cris d’agonie monter de tout Fay Go, Bakhacha fut étonné de s’entendre parler avec un calme glacial.

- Que se passe-t-il ? Pourquoi nos meilleurs soldats reculent-ils?
- Les Gungs HO répondirent en cœurs les officiers.

Bakhacha essuya le sang de son épée sur le bras d’un gung DO gisant au sol puis regarda autour d’elle en quête d’une prochaine victime. Elle n’entendait plus rien sinon le souffle d’une rage incommensurable.

Elle était La capitaine sur Fay Go.
Elle devait protéger ce lieu de l’armée du Chaos.
Elle sera le dernier rempart.
Elle escaladera ce mur infranchissable fait de haine et de devoirs.


En silence, la capitaine avança et vint se mêler aux combattants occupés à ferrailler contre les tueurs gungs qui tentaient une percée sur le flanc gauche de notre défense. Dans l’invraisemblable mêlée, elle vit du coin de l’œil d’honorables artisans une arme de fortune au poing s’efforçant de défendre leur cargaison de marchandise. A leur côté, de jeunes humains à peine entrée dans l’âge adulte brandissaient des piques sans trembler. Prêt à tout pour les soutenir, des gamins, sans doute leurs petits frères, levaient péniblement des gourdins bien trop lourds. Ils avaient subis toute l’année les raids sanglants des Magmars. Qu’importe s’ils étaient mal équipés, s’ils n’avaient pas toutes les bénédictions, ils étaient là, prêts à défendre le territoire des humains au péril de leur vie et c’est bien là l’essentiel.

Le regard rivé devant lui Bakhacha daignait seulement étriper les inconscients qui tentaient de lui barrer le chemin. Ce menu fretin ne l’intéressait pas. Et les ennemis qu’elle cherchait n’étaient pas encore à sa portée. Elle sauta par-dessus une barricade de fortune et avança droit vers la ligne principale d’affrontement.


(à suivre)

Jarkan

Gardien Humain

  • "Jarkan" started this thread

Messages: 279

Localisation: La cabane du pêcheur

  • Envoyer un message privé

2

vendredi 17 janvier 2014, 08:42

Devant elle, un océan de mâchoires acérées déchiquetait les lignes de défense de Fay go. Elle le savait, les forces du mal du Chaos avaient cette fois-ci tout misées sur ses troupes d’élites. Telles des piques acérées, elles perçaient notre avant-garde laissant ensuite la horde s’occuper d’une défense déboussolée.
Elle sentit leur présence avant de les voir. Une forte odeur acide lui piqua le nez et son cœur se mit à frapper bruyamment sa poitrine. Les Gungs HO étaient maintenant à quelques pas. Les monstres étripaient les humains sans leur laisser le temps d’esquisser un geste.

Bakhacha leva son épée ensanglantée tout en haranguant ses troupes: « Frappez, tuez sans retenu car pour chaque gung tué vous sauverez une famille que vous connaissez !!! Allons ! Semons la mort ! Exterminons l’armée du Chaos ! A mort ! »
Comme un seul homme, les officiers hurlèrent « A mort ! » alors que leurs épées pointèrent la voute céleste.

Les bottes du capitaine martelèrent le pavé tandis qu’elle courrait vers ses proies. Dès qu’elle eut repéré sa première cible le Gung HO mordit la poussière la gorge tranchée. La technique de combat était parfaite. A chaque attaque une victime tombait. Chaque fin de geste en préparait un autre, comme si Bakhacha semblait anticiper les moindres mouvements ennemis. Aucun mouvement parasite ne venait troubler sa chorégraphie mis en place pendant des années d’entrainement. Bakhacha semblait danser. Econome de ses efforts et soucieux de ne pas émousser sa lame, elle fit en sorte que chacune de ses frappes soit définitive.

Se faufilant à travers les combattants humains, elle faucha une à une les créatures du Mal. Mais pour chaque Gung HO abattu, deux autres se dressaient devant elle, comme s’ils avaient cette étrange faculté de duplication.
Tuer, encore et encore… passerait-elle le reste de son temps à étriper ces monstres ?
Même si c’était le cas, ça ne suffirait pas. La fatigue commençait à se faire sentir. Elle avait déjà échappé par deux fois à la sanction fatale. Les sillons de sang à sa joue et à son épaule en étaient la preuve. Il fallait se rendre à l’évidence. Les gungs la serraient de plus près et elle devait accélérer les enchainements provoquant une fatigue encore plus grande. Bakhacha ne tiendra pas 2 heures de plus.

Alors que la horde du Chaos allait inévitablement submerger l’ultime rempart humain, une immense tache lumineuse balaya le sol éblouissant sans distinction humains et gungs. Le dragon aux écailles argentées planait au-dessus du champ de bataille décrivant des cercles de plus en plus petits. Les Humains brandirent leurs épées vers le ciel et d’une seule voix crièrent « Erifarius ! Erifarius ! ». Entre ses écailles pectorales certains perçurent un rougeoiement tel une braise activée par le vent. Le dragon replia ses ailes le long de son corps et fondit vers la première ligne Gung.

A quelques mètre du sol, il redéploya ses ailes et se mit à planer. De la gueule béante d’Erifarius jaillit les flammes de l’enfer brulant toute vie à son contact. Un seul passage avait suffi pour anéantir plusieurs centaines de gungs et mettre en déroute l’armée du Chaos.

Quelques battements d’ailes et Erifarius reprit de la hauteur pour observer Bakhacha organiser ses troupes et les mener à la victoire. La capitaine leva une dernière fois son épée en direction du Dragon un large sourire aux lèvres et cria « Pour Erifarius ! » puis pointa la lame vers les troupes gungs en fuite avant d’hurler « pas de quartier ! ». La clameur gronda et tel un écho tous les humains reprirent d’une seule voix « Pas de quartier ! » avant de fondre vers leurs proies.

This post has been edited 4 times, last edit by "Jarkan" (17 janvier 2014, 15:20)